La Pêche Maritime

peche

Débarquements par espèce 2014

Port de LAAYOUNE

  Année 2013 Année 2014 variation
Poissons pélagiques Quantité (t) 281 034 316 037 12,5%
Valeur (Kdh) 479 174,25 511 266,43 6,7%
Poissons blancs Quantité (t) 7 463 23 719 218%
Valeur (Kdh) 114 103,70 272 604,04 139%
Céphalopodes Quantité (t) 7 480 5 751 -23%
Valeur (Kdh) 202 775,24 227 324,32 12%
Crustacés Quantité (t) 93 974 947,3%
Valeur (Kdh) 2 185,73 16 148,51 639%
Algues Quantité (t) 00 00
Valeur (Kdh) 00 00
Total Quantité (t) 296 070 346 481 17%
Valeur (Kdh) 798 238,92 1 027 343,30 28,7%Source : ON

P, Direction Régionale de Laâyoune et Délégation des Pêches Maritimes de Laâyoune

Les produits de la pêche maritime commercialisés au niveau de la halle aux poissons de Laâyoune au titre de l’année 2014, ont atteint 346481t pour une valeur de 1027,3Mdh. Par rapport à l’année 2013, ces débarquements ont enregistré, suite à l’arrêt en février 2014 de la pratique de « Transit », une augmentation très significative en volume et en valeur respectivement de 17% et 28,7%.

 

Village de Pécheurs Amegriou 

 

  Année 2013 Année 2014 variation
Poissons blancs Quantité (t) 1 00 -100%
Valeur (Kdh) 29,31 00 -100%
Céphalopodes Quantité (t) 375 260 -30,7%
Valeur (Kdh) 11 210,33 13 875,98 23,8%
Algues Quantité (t) 557 407 -27%
Valeur (Kdh) 1 393,29 3 660,39 163%
Total Quantité (t) 933 667 -28,5%
Valeur (Kdh) 12632,93 14242,37 12,7%

Source : ONP, Direction Régionale de Laâyoune et Délégation des Pêches Maritimes de Laâyoune

Village de Pêcheurs Tarouma

  Année 2013 Année 2014 variation
Poissons blancs Quantité (t) 0 1
Valeur (Kdh) 0 16,24
Céphalopodes Quantité (t) 0 58
Valeur (Kdh) 0 2 692,3
Total Quantité (t) 0 59
Valeur (Kdh) 0 2 708,54

Source : ONP, Direction Régionale de Laâyoune et Délégation des Pêches Maritimes de Laâyoune

Part des débarquements de la pêche maritime du pole  de laâyoune 

Au titre de l’ann ée 2014, les débarquements enregistrés au niveau du pôle de Laâyoune (port de Laâyoune, port de Tarfaya, VDP Amegriou et VDP Tarouma), sont établis à 360344t pour une valeur de 1105090Kdh représentant ainsi 28% des débarquements de la flotte côtière et artisanale nationale en volume et 18% en valeur. Comparée à 2013, cette production a connu une progression de 20% en volume et 29% en valeur.

peche-sardine-maroc-ue-2013-07-26

 

Destination de la pêche côtière et artisanale  

Destination Année 2013 (t) Année 2014 (t) Variation
Poisson industriel Conserve 112 032 116 783 4,3%
Congélation 14 862 14 536 -2,2%
Consommation 11 495 7 945 -31%
Sous produit 138 698 173 832 25,3%
Appât 3 947 2 941 -25,5%
Poisson de marée Conserve 7 480 5 751 -23%
Consommation 7 556 24 693 226,8%
transit 20 569 5 112 -75,15%
Total 316639 351593 11%

Source : ONP, Direction Régionale de Laâyoune et Délégation des Pêches Maritimes de Laâyoune

Industries de la pêche 

 

  • 21 unités de congélation (dont 03 inactives);
  • 01 unité de conditionnement de poisson ;
  • 09 unités de sous produit;
  • 04 conserveries (dont une inactive);
  • 08 fabriques de glace;
  • 3500 emplois générés par les industries de la pêche ;
  • Le chiffre d’affaire généré par les unités de congélation, de frais, de conserve et de sous produit est d’environ 1,1 Milliard de Dirhams (source EACCE)

Emploi dans le secteur de la pêche

  Emplois générés
Emplois directs Pêche côtière 14295
Pêche artisanale 2700
Industries de la pêche 3500
Emplois indirects 54485

Source : Délégation des Pêches Maritimes de Laâyoune

 Sauvetage maritime 

             Les opérations de sauvetage se font à l’aide de la vedette D’Cheira. Au titre de l’année 2014, le bilan des opérations de sauvetage se présente comme suit :

  • Nombre d’opérations de sauvetage : 11 ;
  • Nombre de navires ou canots assistés : 10 ;
  • Vies humaines sauvées : 19 ;
  • Valeur estimée des biens sauvés : 0,7Mdh.

 Principales actions engagé par la délégation des pêches maritime de laayoune – plan action 2014

  • Suivi su plan d’aménagement de la pêcherie poulpiére, segment de la pêche côtière;
  • Mise à niveau de la filière pêche ;
  • Suivi du système et procédure de certification des captures ;
  • Opérationnalisation du système VMS à bord des navires de pêche ;
  • Suivi de l’utilisation des caisses en plastique à bord des senneurs, des palangriers et des chalutiers côtiers;
  • Suivi du programme de la reconversion des unités de congélation aux petits pélagiques ;
  • Suivi du Programme de réalisation des villages de pêche (VDP);
  • Suivi de l’application de la loi 14-08 sur le mareyage ;
  • Suivi du Programme de la formation/Insertion des jeunes dans le secteur de la pêche artisanale ;
  • Suivi du programme IBHAR 2.

Ces principales actions s’inscrivent dans le cadre de la  mise en œuvre de la stratégie « HALIEUTIS ».