Education et Formation

article2

Éducation au Maroc

Le système éducatif Marocain est caractérisé par la cohabitation de systèmes publics et privés, francophone et arabophones.

Le système public est géré par le ministère marocain de l’Éducation nationale alors que les systèmes privés sont gérés par entreprises privées ou par des agences d’enseignement comme l’AEFE. Le réseau de l’Enseignement catholique au Maroc (ECAM) est sous la responsabilité de l’archevêque de Rabat Mgr Vincent Landel.

Les taux brut de scolarisation et taux de d’achèvement du primaire des Marocains n’ont cessé d’augmenter régulièrement à tous les niveaux. Le taux d’alphabétisation des adultes marocains atteignait 78% en 2012 contre 52% en 2004.

Le système éducatif marocain doit faire face à de très fortes inégalités. Les élèves des milieux aisés et des classes moyennes sont envoyés dans des lycées francophones privés suivent souvent des parcours d’excellence au Maroc (médecine, ingénierie, etc..) ou en France (grandes écoles).

À l’inverse le système éducatif public arabisé souffre de graves problèmes. Bien qu’il arrive à produire un petit nombre de très brillants élèves, ses résultats sont globalement faibles selon les classements internationaux et il est régulièrement critiqué par les médias, les milieux patronaux marocains (CGEM), ainsi que par toutes les organisations internationales (Banque mondiale, UNESCO, BAD, BERD, OCDE, FMI).

A propos de l'auteur

D'autres actualités:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.