Administration électronique
Les TIC sont aujourd’hui un levier indispensable pour la modernisation du secteur public. Face à un environnement en perpétuel changement et une demande de plus en plus exigeante et diversifiée, l’Administration, avec  toutes ses composantes, est appelée à s’adapter et à simplifier ses processus pour réussir le projet de transformation par les TIC et faire émerger une administration électronique. L’introduction des TIC a changé positivement la relation entre l’Administration et ses usagers.

En effet, la simplification des procédures administratives et l’administration électronique se présentent comme un ensemble indissociable.

Plusieurs initiatives ont été lancées afin de mettre en œuvre un programme complet pour développer l’administration électronique au Maroc. Des initiatives qui ont contribué à l’émergence de plusieurs téléservices dont on peut citer à titre d’exemple : le système BADR (Base Automatisée des Douanes en Réseau) qui permet aux opérateurs économiques d’enregistrer leurs déclarations en douanes quelque soit le lieu géographique où ils se trouvent, le système de gestion du passeport biométrique marocain, le portail Service-Public.ma, le bouquet des e-services fiscaux (Simpl-TVA, Simpl-IS, Taxes locales en ligne), le portail des marchés publics…etc. Il s’agit au total de plus de 280 téléservices publics. Cet indicateur, en plus d’une trentaine d’autres, sont le résultat d’une cartographie réalisée par le Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration, au titre de l’année 2009, sur l’utilisation des TIC dans les secteurs publics.

clip_image001
Afin de promouvoir et d’encourager le développement des téléservices publics au Maroc, le Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration organise depuis 2005 le prix national de l’administration électronique ‘e-mtiaz’. Ce prix, tout-à-fait symbolique, vise à créer l’émulation entre les différents acteurs publics (administrations, établissements publics, communes, délégataires de services publics) en matière de développement des services publics en ligne. Il s’agit de distinguer les projets et initiatives d’e-administration qui réussissent, de les faire connaitre, et, également, de reconnaître les efforts fournis par les équipes qui portent ces projets. La sélection des téléservices candidats à ce prix se fait sur la base d’un règlement de concours par un jury constitué d’experts représentant l’Administration, le secteur privé et la société civile.
emtiaz

Depuis sa création en 2005, le prix ‘e-mtiaz’ a connu la participation de 95 projets. Les résultats de la 6ième édition, organisée au titre de l’année 2011, ont été dévoilés, juin 2012, à l’occasion de la célébration de la Journée des Nations Unies de la Fonction Publique.

e-gov

 

Les efforts déployés par le Gouvernement, pour mener à terme cet important chantier, ont été couronnés  par l’adoption d’une nouvelle feuille de route dans le cadre du plan Maroc Numérique 2013. Plan qui a été présenté devant SM le Roi Mohamed VI en octobre 2009.

Le nouveau programme entend développer 89 nouveaux téléservices d’ici 2013. Le pilotage des différents projets se fait par les administrations concernées avec l’appui d’un comité interministériel dans lequel siègent ces dernières.

 

ban-maroc