Activités Culturelles et Loisirs

Le Maroc est particulièrement riche en sites touristiques. La plupart des villes du Maroc disposent d’un patrimoine architectural, culturel et folklorique très varié, ainsi que le spectacle permanent des nombreuses activités artisanales (notamment à Fès et Marrakech). Beaucoup font l’objet d’études archéologiques : ruines romaines de Volubilis, ville sainte de Moulay-Idriss, Rabat (Chellah, Lixus, Banassa, Tamusida), Marrakech, ville impériale aux grandes richesses architecturales ; fortifications portugaises d’El Jadida (anciennement Mazagan) ; palais, souks et mosquées de Fès. A noter le célèbre festival folklorique de Marrakech en mai et juin.

Par ailleurs toutes les régions offrent des sites naturels d’une grande diversité. Le Sud bénéficie de paysages magnifiques dans le Haut-Atlas, l’Anti-Atlas, aussi bien que dans le désert ou la riche vallée du Souss. A partir de Marrakech, de très nombreuses excursions peuvent être effectuées en direction de la Vallée de l’Ourika, dans le Haut-Atlas vers Ouarzazate ou le Moyen-Atlas (Cascades d’Ouzoud, Pont d’Imni Fri, Demnate).

Activités culturelles

Activités culturelles en français

Le réseau culturel français est très dense : un Centre d’études en sciences humaines et sociales ; 23 établissements relevant de l’Agence pour l’enseignement du français à l’étranger. Les Instituts français implantés à Rabat, Casablanca, Agadir, Fès, Kénitra, Marrakech, Meknès, Oujda, Tanger et Tétouan, et le Service culturel de l’ambassade proposent un grand nombre d’activités : bibliothèques, projections vidéo et cinéma, théâtre, concerts classiques et modernes, expositions, conférences, musique, danse, cours de langue…

L’Alliance française (à Rabat, Agadir, El Jadida, Kenitra et Oujda) propose également des activités culturelles variées.

Le cinéma français bénéficie d’actions de promotion par le bureau audiovisuel de l’ambassade de France (SCSC) et les Instituts français.

Les troupes de théâtre français et les spectacles musicaux (concerts, ballets, opéras) sont rarement produits hormis dans les Instituts français.

Activités culturelles locales

Les salles de cinéma sont nombreuses, de confort variable. Certaines proposent des films européens et américains récents. Les salles de théâtre sont peu nombreuses. Les pièces sont uniquement en arabe, parfois des traductions d’œuvres françaises.

Des concerts sont donnés essentiellement dans le cadre de festivals d’été (à Fès et Meknès notamment). Des artistes étrangers de passage donnent plusieurs fois par an des concerts à Rabat au théâtre Mohammed V et à l’auditorium du ministère des Affaires culturelles.

Les expositions d’arts plastiques ou de photographies présentées régulièrement dans les galeries ou les grands hôtels sont presque exclusivement consacrées à des artistes marocains.

La télévision marocaine dispose de deux chaînes nationales : TVM, chaîne en arabe (pour les deux-tiers) et en français et 2M, ex-chaîne privée semi-cryptée nationalisée en 1996, qui émet désormais en clair et assure la diffusion de Canal Horizons. D’une façon générale, les Marocains jouissent d’une totale liberté de réception par satellite.

Il est possible de capter, outre TV5, Euro News, Canal Horizon, Arte, Euro sports, des chaînes italiennes, espagnoles, allemandes, anglaises, suisses… Le procédé de télévision adopté est SECAM Moyen-Orient, et le système PAL à Tanger, où l’on peut également capter les chaînes espagnoles.

La vidéo est très répandue et les clubs-vidéo sont nombreux. Si l’on décide d’emporter son magnétoscope, il faut prévoir un appareil multistandard. Les stations de radio RTM et Medi 1 émettent en FM des programmes où alternent français et arabe.

Sports

La plupart des sports peuvent être pratiqués aisément au Maroc. Il existe de nombreux clubs sportifs dans la plupart des disciplines, notamment tennis, équitation, golf, gymnastique, cyclisme, sports nautiques, escalade, ski, chasse, pêche… Il est possible de trouver l’équipement sur place.

Les sports collectifs se pratiquent au sein de clubs privés marocains (tarif assez élevé). Le golf club de Dar es Salam à Rabat est très renommé. Les rencontres sportives sont nombreuses tant au niveau national qu’international (football, golf, tennis, équitation, planche à voile).

Les plages sont très agréables mais la grande majorité ne sont pas surveillées et la plus extrême prudence est à observer pour les baignades, même sur les plages surveillées, en raison de la force des marées et des courants. La pratique du ski nautique est dangereuse, de même que celle du surf. En hiver, il est possible de faire du ski à Ifrane (250 km de Rabat) et à Oukaimeden (350 km de Rabat). Location de skis et chaussures sur place.

La chasse se pratique dans de très bonnes conditions ; il est conseillé d’adhérer à une association. Le permis est obligatoire. Il est délivré par le ministère marocain des Eaux et Forêts. L’importation d’une arme de chasse est très difficile : le fusil doit rester à la douane jusqu’à l’obtention du permis de détention d’armes, ce dernier étant compliqué à obtenir. L’importation de cartouches de chasse est interdite au Maroc. La période de chasse dépend des espèces.

La pêche en mer est libre et autorisée toute l’année, celle en rivières et en lacs nécessite un permis (s’adresser à la délégation du ministère des Eaux et Forêts). Les saisons d’ouverture sont déterminées chaque année, selon le lieu.

Télévision – Radio

Les émissions de Radio-France Internationale sont reçues dans de bonnes conditions, ainsi que RTM internationale (musique occidentale et émissions en français, anglais et espagnol) et Radio Méditerranée (émissions en français et en arabe).

La télévision par satellite permet de capter de nombreuses chaînes françaises (TF1, France Télévision, TPS ou Canal satellite) et étrangères. La télévision par ADSL commence à faire son apparition, avec des bouquets encore relativement pauvres.

Presse française

La presse française (quotidienne et hebdomadaire) est disponible dans tous les kiosques des grandes villes et des grands hôtels. L’Etat marocain subventionne la presse et le livre français, d’où l’existence dans les grandes villes de librairies disposant de fonds comparables à ceux des librairies françaises y compris les manuels scolaires de l’enseignement français au Maroc.

Les journaux français sont toujours analysés par la censure avant la mise en vente en kiosque et parfois “retenus” 48h, la censure totale étant devenue très rare.

Pour cette raison, les abonnements personnels sont déconseillés. L’importation de cassettes est soumise à un contrôle très strict, avec obligation de fournir les titres.

A propos de l'auteur

D'autres actualités:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.